LE CENTRE DE SERVICES AGH FÊTE L’ARRIVÉE DE LEUR 50ème COLLABORATEUR

LE CENTRE DE SERVICES AGH FÊTE L’ARRIVÉE DE LEUR 50ème COLLABORATEUR

Aujourd’hui nous allons vous parler de l’arrivée du 50ème collaborateur au sein du Centre De Services AGH. Nous recevons Adama Traore qui est responsable de cette structure en pleine croissance.

Bonjour Adama, je te remercie d’être venu aujourd’hui pour répondre à nos questions. Tout d’abord, est-ce que tu peux nous présenter rapidement votre secteur.

« En ce qui concerne notre activité, nous travaillions dans le secteur de la fibre optique. Nous nous occupons de toutes les étapes de la conception à l’exploitation du réseau fibre optique. Nous sommes organisés en 4 cellules :

  • La première se charge d’aider notre client à gagner des appels d’offres
  • La deuxième, celle qui comprend le plus de collaborateurs, s’occupe des études qui permettent l’installation de la fibre sur le territoire.
  • La troisième, permet, une fois le réseau installé, d’exploiter la ligne pour le client final qui souhaite profiter de ce service.
  • La dernière, se charge du développement et de la maintenance des différents outils nécessaires aux 3 autres cellules. »

En quelques mots, tu peux nous expliquer le fonctionnement d’un Centre De Services.

« Eh bien, à la différence de l’Assistance Technique où les consultants travaillent chez le client, en Centre De Services (CDS) nos ingénieurs évoluent dans nos locaux. Nous fournissons à notre client des prestations et des solutions répondant à ses besoins. »

Et quels sont les avantages pour les consultants de travailler avec ce type d’organisation ?

« C’est d’intégrer et d’évoluer dans une équipe soudée qui s’investie et qui évolue vers le même but. Les nouveaux arrivants sont suivis et formés en interne de telle sorte qu’ils puissent à leur tour former d’autres personnes.
J’ai souvent des retours des personnes qui viennent d’Assistance Technique qui me confient qu’ils se sentent plus valorisés et indépendants au sein du CDS. En fait, nous créons avec eux un projet, mais surtout je les côtoie tous les jours et ils profitent d’un véritable suivi tout en se responsabilisant sur leurs projets. D’ailleurs ils n’hésitent pas à me formuler leurs demande qui peuvent être temporaire ou sur du long terme. Il peut s’agir par exemple de formations ou de projets personnels.»

Et dans l’autre sens quels sont les avantages pour le client ?

« Pour le client, il est sûr d’avoir des résultats satisfaisants, puisqu’il valide nos livrables avant de les payer, mais surtout nous avons la capacité d’intervenir sur toute la chaîne de production et ce, sur une grosse volumétrie. C’est vraiment un mode de fonctionnement très intéressant pour nos clients.  »

Je crois savoir que vous fêtez l’arrivée de votre 50ème collaborateur. Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus ?

« Effectivement, en fait ils sont deux à être arrivé il y a quelques semaines, Rémi et Danis, qui intègrent respectivement les projets de l’Oise et de la Charente. Le Centre De Services est en place depuis 11 mois maintenant, on ne commençait pas tout à fait de zéro puisque certains de nos collaborateurs travaillaient déjà depuis plusieurs années sur les mêmes tâches avec notre client principal, mais tout s’est accéléré en septembre dernier. Nous avions un double défi à relever. Nous avons recruter massivement sur trois mois. D’une part nous devions rapidement faire monter en compétences de nouvelles équipes pour atteindre nos objectifs, tout en conservant la bonne qualité de nos rendus. D’autre part, nous voulions stabiliser les équipes et être capable de livrer des prestations dans des délais otpimaux. Aujourd’hui les deux défis sont complétement relevés, nous sommes à la hauteur des attentes de nos clients qui nous demandent de grossir encore plus vite que prévu. D’ailleurs nous prévoyons de déménager dans des plus grand locaux dans le courant du mois de septembre. »

RETOUR SUR LE JOB DATING DE CASABLANCA DE DÉBUT D’ANNÉE

RETOUR SUR LE JOB DATING DE CASABLANCA DE DÉBUT D’ANNÉE

AGH organisait en début d’année, une session de job dating à Casablanca. Retrouvez ci-après l’interview d’Emmanuel Neu, responsable d’AGH Digital, qui s’est occupé de l’organisation de cet événement.

Bonjour Emmanuel, je te remercie de revenir avec nous aujourd’hui, sur la session de recrutement que tu as organisé, pour le compte d’AGH Digital. Tout d’abord est-ce que tu peux nous présenter rapidement cet événement ainsi que les profils des candidats rencontrés par l’équipe Digital ?

« En fait depuis la création d’AGH Digital nous avons reçu de très nombreuses sollicitations de la part de candidats marocains. C’est pourquoi nous avons décidé d’organiser une véritable session de recrutement. Pendant deux jours nous avons rencontré physiquement, dans des bureaux d’affaires au cœur de Casablanca, des profils aux compétences diverses. Parmi les candidats beaucoup de profils Java Back End et Full Stack, des profils Front familiers des Frameworks Angular, React et VueJS. Nous avons aussi rencontré des personnes spécialisées Devops, Big Data, Machine Learning et Intelligence Artificielle. Ou encore d’autres candidats intéressés par la GED, le Cloud et l’Open Stack. »

Est-ce que tu connaissais déjà le Maroc ? Quel est ton ressenti aux sujets des personnes que tu as rencontré ?

« À vrai dire, je ne connaissais que Marrakech, je ne pense pas que ce soit représentatif du Maroc. Là, j’ai découvert deux villes : Casablanca et Rabat, la capitale. Je trouve que c’est un pays très hospitalier et j’ai été surpris par le développement du pays et surtout par la qualité de la formation des ingénieurs qui est très pointue et qui est en parfaite adéquation avec le marché français. Aussi, j’étais accompagné par Othmane, l’un de nos experts techniques qui est né au Maroc et qui a été un merveilleux guide, il m’a permis de m’intégrer complètement à la vie des locaux de manière tout à fait authentique pendant quelques jours. Du côté des candidats j’ai vraiment apprécié l’investissement des personnes, la qualité des profils et leur motivation à venir travailler avec nous pour acquérir de l’expérience et de l’expertise. »

D’après toi, quel est le ‘’petit plus’’ AGH Digital ? Qu’est-ce qui vous distingue d’autres cabinets de conseil ?

« Contrairement à de nombreux concurrents, qu’ils soient de grosses structures internationales ou même des PME, nous proposons un diagnostic des compétences et des envies, mais surtout on s’attarde à présenter les contraintes et les spécificités du marché et de la vie en France. Nous insistons pour informer les candidats des difficultés qu’ils vont rencontrer et des moyens que nous mettons en place pour les aider, pour les accompagner tout au long de leur carrière. Nous cherchons des profils avec du potentiel, des gens curieux et techniquement qualifiés. Notre objectif est de les faire monter en compétence, pour cela des Meet-Up et formations se déroulent tout au long de l’année. »

Je sais qu’une session de recrutement est prévue, à Tunis, les 31 Mai et 1er Juin prochains, est-ce que tu comptes poursuivre les Job Dating, auquel cas repasseras-tu par le Maroc dans les mois à venir ?

« En effet, vu le succès de cette première session, j’ai eu beaucoup de demandes de la part de tunisiens qui, malheureusement, ne pouvaient pas se déplacer au Maroc, alors nous avons décidé de faire un second événement de recrutement en Tunisie. Nous repasserons au Maroc vers le mois de septembre, avis aux amateurs ! »

KAMEN DANAILOV DIRECTEUR ASSOCIÉ AGH PARLE DE LA STRATÉGIE DU GROUPE

KAMEN DANAILOV DIRECTEUR ASSOCIÉ AGH PARLE DE LA STRATÉGIE DU GROUPE

Bonjour Kamen, merci de me recevoir pour répondre à mes questions. Comme tu le sais déjà, le 9 mars dernier, a eu lieu la soirée annuelle du Groupe AGH. Quel est ton ressenti au sujet de cette soirée ?

« L’objectif de la soirée était évidemment de remercier tout le monde pour l’engagement fourni tout en profitant du cadre convivial et festif de la croisière. Pour moi, très honnêtement, c’était un énorme plaisir de constater la très forte participation des équipes. Presque cent personnes ont répondu présent, ce qui représente plus de la moitié des équipes en France. Dont une bonne dizaine de collaborateurs de province, je pense notamment à ceux originaires de Nantes, de Bordeaux et de Lyon. Cette forte participation confirme une certaine adhésion des équipes à l’esprit et au quotidien de la société. Cette soirée était aussi la bonne occasion pour faire rencontrer les différentes équipes du Groupe qui, de par leurs métiers, se côtoient rarement. »

J’étais à la soirée et j’ai pu croiser, entre autres, des collaborateurs d’origine espagnole, est-ce que tu peux me préciser combien de nationalités sont présentes au sein du groupe ?

« Chez AGH nous sommes plus de 25 nationalités ! On peut s’en rendre compte sur les plateaux de production, mais également au siège à la Boétie. Il y a effectivement une forte communauté d’ingénieurs espagnols ce qui est la conséquence naturelle de la convergence entre la maison mère et notre filiale à Madrid. Mais au-delà des ibériques nous avons chez AGH quasiment toutes les origines européennes, des personnes d’origines africaines, asiatiques et aussi d’Amérique latine. Cette diversité des cultures avec l’unité des valeurs fait partie de l’ADN de la société depuis son origine. »

Je sais que tu voulais profiter d’avoir la parole pour nous parler de nos deux nouvelles filiales que sont Altoris et Digital qui sont respectivement pilotées par Martin Gatev et Emmanuel Neu.

« Effectivement ! Altoris Consulting est une société créée par Martin Gatev et qui a rejoint notre Groupe en 2017. AGH Altoris, dirigée par Martin, porte dorénavant notre activité de conseils opérationnels dans le domaine de la banque, de la finance et de l’assurance.

Quant à AGH Digital il s’agit d’une création ex nihilo. En effet nous avions envie, avec Cyril Contadini, d’ouvrir l’activité du Groupe vers la transformation digitale des entreprises, leitmotiv permanent dans l’actualité économique et surtout une thématique en devenir. Cette envie s’est concrétisée après la rencontre avec Emmanuel Neu qui a évolué durant les 15 dernières années dans de grands groupes de conseil pour piloter leur activité digitale. Emmanuel est aujourd’hui Directeur Associé d’AGH Digital et pilote le plan de développement commercial très ambitieux de la filiale, auprès des grands industriels français. »

D’autres changements sont aussi à prévoir, notamment en termes de communication, je suis bien placé pour le savoir puisque c’est la raison pour laquelle j’ai intégré le groupe en décembre. Est-ce que tu peux nous en dire plus ?

« Pour nous, la communication est une démarche qui vise à mettre en cohérence le contenu, sur lequel nous travaillons depuis la création d’AGH Consulting, avec un contenant qui reflète mieux notre stratégie et nos valeurs d’entreprise.

Notre communication est surtout dirigée vers les collaborateurs, c’est notre première cible. Le souci principal est de rendre plus lisible la stratégie d’AGH et de rapprocher l’organisation business de la société avec le plan de carrière de chaque collaborateur. Dans cet esprit, nous réfléchissons en permanence à l’évolution de nos canaux de communication et nous travaillons aussi sur le renforcement de notre image sur Internet via les réseaux sociaux. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour annoncer le lancement d’un nouveau site web AGH en avril prochain. »

Est-ce que pour finir tu peux nous donner une projection sur l’avenir du groupe ?

« Bien sûr. Aujourd’hui, nous avons bâti un plan de développement triennal très ambitieux qui passe par la croissance organique de nos métiers les plus porteurs et par le développement de notre présence à l’étranger. Sur ce dernier point nous faisons un zoom spécifique sur les pays européens et sur le Maghreb. 

En parallèle nous menons à marche forcée une transformation de notre business model qui est de plus en plus orienté vers des solutions clé en main pour les clients.

Ces développements devraient engendrer plus qu’un doublement des effectifs sur trois ans. »

RETOUR SUR LA SOIRÉE ANNUELLE AGH CONSULTING

RETOUR SUR LA SOIRÉE ANNUELLE AGH CONSULTING

Le 9 mars dernier à Paris nous étions une centaine à nous retrouver pour la soirée annuelle du groupe : 255 coupes de champagne ont été distribuées ! 154 photos prises pour 323 impressions ! Mais surtout 100 sourires ont contribué au déroulement de cette superbe soirée sur la péniche réservée tout spécialement pour cette occasion ! De la tour Eiffel à Notre-Dame en passant par le pont Alexandre III, nous avons pu découvrir ou pour certains redécouvrir Paris de nuit. La bonne humeur et la présence de nos salariés venant de plusieurs régions de France ont fait de cette soirée un événement inoubliable !

Pour revenir sur cet événement nous recevons aujourd’hui Valérie, consultante au sein d’AGH Consulting, en poste en tant que négociatrice télécom pour le compte de Bouygues Telecom. Sa mission ? Aller sur le terrain et trouver des opportunités, des prospects qui puissent remplir les objectifs radios des ingénieurs chargés de la conception et de la mise en place d’antenne ou de relais radio.

Bonjour Valérie, merci de répondre à nos questions. Tout d’abord, est-ce que tu peux nous dire ce que tu as pensé de la soirée du 9 mars ?

« J’ai trouvé ça extrêmement positif et je suis très positive ! En fait, j’ai rejoint le groupe en octobre dernier et j’avais vraiment besoin de mettre un visage, de connaitre un peu les personnes de l’entreprise dans laquelle je travaille. Ça aide à sortir d’un contexte professionnel, à se détendre et puis la croisière sur la Seine était vraiment superbe. Je l’avais déjà faite deux fois mais je trouve que c’est toujours un bon moment, en plus, là il ne pleuvait pas, il ne faisait pas froid, c’était très agréable de voir Paris, défiler comme ça. Pour en revenir à la soirée j’ai aussi trouvé que tout le monde avait un super bon état d’esprit, tout le monde était détendu et avait envie de passer une bonne soirée ! »

Quel visage tu as pu mettre sur le groupe AGH ?

« Ça reste à confirmer, car c’était un premier contact pour moi. J’espère que cette première impression est la bonne, j’ai trouvé l’esprit très dynamique, tout le monde était positif et énergique. C’est vrai qu’en soirée d’entreprise parfois c’est compliqué, on ne connait pas les gens et là, j’ai vraiment trouvé tout le monde simple et bienveillant. À cette soirée, il y avait beaucoup de ceux que nous on appelle ‘’les techos’’ (ndlr : les techniciens et ingénieurs) et nous, ‘’les négos’’, on a tendance à dire qu’ils sont moins communicants. Là ils étaient très ouverts, le contact était très facile. Aussi, je n’ai pas du tout senti de clan, tout le monde s’est super bien mélangé. »

Dernière question : est-ce que tu seras partante pour revenir l’année prochaine ?

« Oui ! C’était top, mais j’ai peur que vous ailliez du mal à trouver quelque chose d’aussi sympa.

 

ÉVÉNEMENT SOCCER DU 15 FÉVRIER

ÉVÉNEMENT SOCCER DU 15 FÉVRIER

AGH Consulting organisait, le 15 février dernier, un événement Soccer sur les terrains de l’Urban Soccer de Puteaux. Retrouvez ci-après l’interview de Robin Franchet, Business Manager au sein d’AGH, qui s’est occupé de l’organisation de cette rencontre sportive.

Bonjour Robin, nous te remercions de répondre à nos questions aujourd’hui. Avant toute chose, est-ce que tu peux nous expliquer comment t’es venu l’idée d’organiser un événement autour du Football.

« L’idée de l’événement est venu autour d’une discussion avec Julien Meunier, responsable de BU AGH, et avec Kamen Danailov et Cyril Contadini, les deux directeurs. Nous sommes tous fans de sport et pensions que ça pouvait être sympa d’organiser quelque chose autour du Football. »

Et pourquoi avoir choisi le Football ?

« Je pense que le foot et le sport en général inculquent des valeurs de courage, de respect, d’engagement, de tolérance et de solidarité. Et ce sont aussi des valeurs que nous voulons retrouver chez AGH. Et puis … si cela peut permettre de boire une bière accompagné de collaborateurs, j’apprécie aussi. »

Combien étiez-vous ? Comment s’est déroulé l’événement ? Combien de temps ça a duré ?

« Nous étions une vingtaine de salariés d’AGH, on s’est retrouvé vers 20h devant les locaux de l’Urban Soccer. Ensuite, nous nous sommes réparti en trois équipes, deux de six et une de sept. Nous avions la chance d’avoir une fille dans chaque équipe. Puis, nous nous sommes affrontés sous forme de tournoi, toutes les équipes se sont rencontrées, cela a duré environ 1h45. Puis nous nous sommes accordés 1h15 de repos et de buffet devant un match de la ligue d’UEFA. »

Peux-tu nous décrire l’ambiance ?

« J’ai eu l’impression que tout le monde a bien profité. L’ambiance était très chambreuse, on a même pu remarquer quelques mauvais perdants ! Blague à part, c’était très chaleureux et on a pu faire se rencontrer différentes personnes et créer de la discussion. Pour moi c’était le plus important. »

D’autres événements du genre sont-ils envisageables ou même envisagés ?

« Oui, nous avons discuté en fin de soirée pour renouveler cet évènement plus régulièrement. Cependant je pense qu’il faudrait que l’on soit encore plus nombreux. »

Est-ce que tu peux nous donner les dates ?

« Je ne peux pas encore vous donner de date. Mais sachez que la Coupe du monde approche, c’est du 14 juin au 15 juillet prochain et que pour ce grand événement footballistique nous vous réservons quelques surprises ! Salariés d’AGH surveilliez bien vos e-mails et votre espace VSA. »